La fille de papier – Guillaume Musso

Tom Boyd, un écrivain célèbre en panne d’inspiration, voit surgir dans sa
vie l’héroïne de ses romans.

Elle est jolie, elle est désespérée, elle va mourir s’il s’arrête d’écrire.

Impossible ? Et pourtant…

couv14153390

En général, Musso je le garde toujours pour l’été, mais là j’avais vraiment envie de retrouver son style que j’apprécie tant. Je n’ai pas acheté ce livre, on me l’a offert, car de moi même je ne l’aurais pas pris car le résumé me tentait sans plus. C’est sans doute pour ça que j’ai eu un peu de mal à rentrer dans l’histoire.

L’histoire, parlons en. Tom, un célèbre écrivain est à la dérive depuis une rupture plus que douloureuse avec Aurore. Il s’enferme dans un cocon destructeur, et son meilleure ami Milo va tenter désespérément de le sortir de là. Ils sont endettés et pour y remédier Tom va devoir finir sa trilogie. Malheureusement, pour Milo, Tom n’est pas décidé, et souffre en plus du syndrome de la page blanche… Un soir de tempête, Tom trouve dans son salon une jeune fille nue qui semble être sortie de nulle part, et pour cause, celle-ci dit sortir de son dernier roman !

Tout au long du livre on va donc suivre ce « couple » qui va tenter de retrouver Aurore, mais aussi donner envie à Tom de réécrire son ultime livre afin de sauver cette fille d’une mort certaine.

Ce que j’ai aimé dans ce livre, c’est le style de Musso. Il sait vraiment manier les intrigues amoureuses, décrire avec justesse les sentiments, il me touche beaucoup avec ses phrases percutantes pleines d’amour et de romance. J’adore aussi sa manière de garder jusqu’à la fin le suspense sur ses personnages et leur péripétie. Les chutes sont toujours pleines de surprises pour moi et c’est une caractéristique que j’aime le plus dans les Musso.

En revanche pour ce roman, j’ai trouvé très plat et brouillon les diverses intrigues qui tournaient autour des personnages. Autant d’habitude tout coule de source, tout se fait de façon linéaire, là j’ai trouvé que les informations n’arrivaient pas quand il fallait. Ce n’est que mon ressenti bien entendu.

La fin est un happy end un peu tiré par les cheveux, dont je ne me doutais pas la chute. Dès que j’ai commencé le livre je me demandais comment l’auteur allait tourner l’histoire d’une fille qui tombe d’un roman ! J’avais hâte d’en arriver au bout pour savoir le fin mot de l’histoire !!

J’ai beaucoup aimé le fait que le personnage principal soit un écrivain, ça fait un beau parallèle intéressant à exploiter.

Pour conclure, c’est une belle histoire d’amour, un bon roman avec de l’action, mais je n’ai pas trop accroché cette fois ci.

Lu dans le cadre du challenge JTMNP (8/30)

JTMNPban3

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s