Profanes – Jeanne Benameur

Ils sont quatre, ils ne se connaissent pas mais ils vont rythmer la vie du docteur Octave Lassalle qui les a soigneusement choisis comme on compose une équipe — comme avant autour de la table d opération, mais cette fois-ci, c est sa propre peau qu il sauve, sa propre sortie qu il prépare. Ensemble, cette improbable communauté progressivement tissée de liens aussi puissants qu inattendus, franchira un seuil, celui des blessures secrètes.
Un hymne à la vie et un plaidoyer pour la seule foi qui vaille : celle de l homme en l homme

profanes-3453263-250-400

Voici mon premier abandon de l’année. Cela fait deux ans que je l’ai dans ma PAL et je me demande encore pourquoi j’ai voulu le lire. Ce livre n’est pas mauvais, c’est juste moi qui ne suis pas en mesure de l’apprécier. Il fait l’unanimité sur booknode, je n’ai lu que des bonnes critiques mais pour moi ça ne passe pas.

Je pense que c’est trop fleur bleue, trop poétique et trop niais pour moi. Je m’explique ; cette homme, 90 ans a été chirurgien cardiaque, des vies il en a sauvés, et la c’est la sienne qu’il tente de sauver. Pourquoi vouloir être accompagné par 4 inconnus jusqu’à la fin de sa vie ?  Dès les premières pages j’ai eu l’impression d’être dans une caricature de vie parfaite, mature et bien posée, un peu comme les films à l’eau de rose sur m6 les après-midi.

La où beaucoup on ressenti de la douceur de la vie, de l’amour, moi j’ai été ennuyée. Clairement, je n’étais pas prête et ne le seras sans doute pas dans les années qui suivent, pour lire quelque chose comme ça.

Exemple : Marc ouvre le portail en douceur et il y a va doucement afin de s’imprégner de la sensation qu’il a eu en ouvrant ce portail dans le silence. Au secours, je fuis.

Je n’ai lu que le ressenti d’une personne sur les 4, et ça m’a suffit. On devine que ses choix se sont porté sur des gens qui ont souffert un jour l’autre, comme lui.

Ce livre ne passera pas par moi, mais j’encourage ceux qui aime ce genre littéraire de le lire, je pense que vous y trouverez votre bonheur.

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Profanes – Jeanne Benameur

  1. Je me souviens avoir adoré ce livre 🙂

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s