Patients – Grand Corps Malade

 » Il y a une quinzaine d’années, en chahutant avec des amis, le jeune Fabien, pas encore vingt ans, fait un plongeon dans une piscine. Il heurte le fond du bassin, dont l’eau n’est pas assez profonde, et se déplace les vertèbres. Bien qu’on lui annonce qu’il restera probablement paralysé à vie, il retrouve peu à peu l’usage de ses jambes après une année de rééducation. « 
couv20058312

Édition Don Quichotte

2012

163 pages

Autobiographie

15€

Ce livre est une pépite, un témoignage bouleversant, écrit avec le coeur. Fabien, plus connu sous le nom de Grand Corps Malade, nous livre son vécu en centre de rééducation après son accident qui l’a rendu tétraplégique incomplet.

Durant son récit, on rentre avec lui dans le quotidien d’un handicapé en rééduc. Il y a d’autres patients, beaucoup de jeune qui du jour au lendemain se retrouve dépendant et à la merci des autres. Fabien décrit donc ce qu’est sa vie, à réapprendre les gestes simples, ou le moindre effort physique est fatiguant, ou la pudeur fait partie du passé, et ou il faut cohabiter avec d’autre personne qui sont dans la même galère.

Dépendre des autres n’est pas chose facile quand on a 20 ans. Même à 40 d’ailleurs.

Ce que j’ai aimé par dessous tout, c’est que Fabien a pu nous raconter son histoire de façon optimiste. Les côtés négatifs (et dieu sait qu’il y en a) sont tournés en dérision, on dirait que ce n’est pas grave. Il ne prend pas son handicap avec fatalité, il ne voit pas la vie en noire, n’est pas défaitiste. Ou alors s’il l’a été durant cette année si difficile, il ne l’a pas transmit dans ce livre.

Il a su prendre le bon de chaque chose : les progrès, mais surtout ses rencontres avec les autres patients. Il a rencontré des gens qui n’étaient pas dans la même optique de lui, des gens qui n’ont plus d’espoir de remarcher un jour, des gens qui ont pu l’accepter, d’autres qui ne se prononcent pas. On ne peut que se mettre à sa place, et même moi en tant que soignante, même si je connais certains aspects de la rééduc que ce soit en patiente ou en soignante, c’est toujours bon de voir un tel courage et une autre vision que la sienne.

Ce livre est superbement écrit. Il raconte les choses comme il les a vécu,sans tabou, sans y  passer par quatre chemin et les détails y sont. A quoi bon les cacher puisque c’est le quotidien de ces patients. Pas de quoi avoir honte en somme, c’est la vie.

A côté de ça, il y a la touche humour et la touche poétique qui fait de ce livre un vrai bonheur à lire. C’est la première fois que je lis un témoignage beau, ou l’on en retire du positif et non pas un sentiment de malaise et de tristesse.

Je le recommande à 1000%, un réel coup de coeur !!!

3fdec6f03fdec6f03fdec6f03fdec6f03fdec6f0

Publicités
Cet article, publié dans autobiographie, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Patients – Grand Corps Malade

  1. Ping : Bilan 2014 | dreamc0mestrue

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s