Nuits blanches à Manhattan – Robyn Sisman

« L’impétueuse Suzy Wilding, trente-deux ans, graphiste dans une importante agence de pub londonienne, et le fringant Lloyd Rockwell, trente-cinq ans, publicitaire à NewYork, ignorent tout l’un de l’autre… jusqu’au jour où leurs sociétés jumelles leur offrent d’échanger bureau et appartement pendant un mois. Très enthousiastes, ils acceptent tous deux l’excitante proposition, mais rapidement, de part et d’autre de l’océan, il faut déchanter…
À New York, l’accueil fait à Suzy est des plus froids et l’explosive assistante qu’elle découvre sur place dévoile une dentition de requin ; à Londres, Lloyd tombe des nues : accusé de haute trahison par sa direction, ses jours dans l’entreprise seraient comptés. Qui a bien pu ourdir une telle machination ? Suzy la débrouillarde prend l’enquête en main. Les liaisons téléphoniques transatlantiques grésillent bientôt de croustillantes révélations… « 

Genre : Chick lit / Romance

Edition France Loisir collection Piment

Parution : 2000

DSC_2491

Qu’on se le dise, la couverture est affreuse et absolument pas représentatif du contenu du livre. J’ai même faillit le reposer juste pour ça ^^.

Nous suivons Suzy et Lloyd, deux trentenaires travaillant pour deux grosses compagnies de publicité. Suzy à Londres, et Lloyd à New york. Ce dernier est fiancé à Betsy, une fille de bonne famille qui n’aspire qu’à se marier faire des enfants et dépenser l’argent de son cher et tendre. Suzy pour sa part, est célibataire, vit comme elle l’entend, profite de la vie sans se prendre la tête.

Ils vont participer à un programme d’échange et vont s’envoler pour prendre la place l’un de l’autre au sein de l’entreprise. Ils échangeront aussi leur appart et bureau pour un mois.

Lloyd va être victime d’une machination, il se retrouve accusé d’avoir fourni des liste de clients à l’entreprise concurrente, et se fait virer. Tout le monde le pense coupable, mais Suzi se trouvera être l’un de ses seuls soutiens et l’aidera à faire lever le voile sur la vérité.

J’ai vraiment apprécié ma lecture. De la vraie chick-lit comme je les aime. Il y a de l’intrigue, des soirées, de l’amour, un happy end. L’histoire est originale et bien menée. Le résumé m’a un peu induite en erreur, j’ai vraiment pensé que le problème de fond, à savoir le licenciement de Lloyd serait au coeur de l’histoire il n’en ai rien puisqu’il n’apparait qu’au milieu de l’histoire. Le reste de l’intrigue porte surtout sur le coup de coeur de Suzi, son adaptation à New York, mais aussi autour de Lloyd, Besty et leur états d’âme. On sait d’avance que ces deux là n’ont rien à faire ensemble.

Tous les clichés sont réunis mais l’histoire pourtant est intéressante. On devine la fin mais ça n’enlève pas son charme au contenu.

Ce livre a été publié il y a 14 ans, et c’est toujours d’actualité. Les chick lit du moment n’ont rien à lui envier. Cela m’a perturbé de me plongé dans une vie ou on se sert encore d’un magnétoscope, de diapo, de cassette et j’en passe ! Il était beau le temps ou internet n’était pas dans notre quotidien ^^

En tout cas, je suis contente de cette lecture légère et sans prise de tête, bien ficelée et qui tient la route. Si vous le trouvez d’occasion n’hésitez pas 😉

3fdec6f03fdec6f0

JTMNPban3

Lu dans le cadre du challenge JTMNP (5/30)

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Nuits blanches à Manhattan – Robyn Sisman

  1. Ping : Bilan 2014 | dreamc0mestrue

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s